Itinéraire n°3 : Découvrir la Camargue !

Il y a mille et une manière de découvrir la Camargue. Moi qui ai l’habitude de m’y rendre fréquemment (j’en parlais déjà dans cet article), j’ai eu l’impression de redécouvrir les lieux le week-end dernier, lorsque des amis et moi nous y sommes rendus pour y observer des oiseaux. C’est une thématique à laquelle je n’aurais jamais pensé seule, mais entraînés par Thomas, un ami passionné d’Ornithologie, nous avons expérimenté le Parc naturel régional de Camargue dans toute sa splendeur. Car c’est avant tout ça, la Camargue : un territoire brut, naturel, offrant d’immenses étendues de marais abritant une faune et une flore très spécifique. Certains endroits sauvages donnent encore l’impression de n’avoir jamais été exploré et c’est avec bonheur que les amoureux de la nature pourront s’y perdre. J’aurais ainsi pu vous faire un exposé détaillé des espèces d’oiseaux que la Camargue abrite, mais pour être honnête, je n’ai pas retenu grand chose (à part la différence entre une mouette et un goéland…). Voici donc ma propre version du meilleur itinéraire possible en Camargue, entre gastronomie, beaux paysages et traditions !

1) Visiter la ville d’Aigues-Mortes, un roman à la main

Une magnifique ville entourée de rempart, ouvrant ses portes sur d’immenses marais Camarguais. Cette ville riche d’histoire est pleine de charme, j’adore flâner des ses jolies ruelles pavées et admirer ses terrasses. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de nous y rendre le week-end dernier, mais vous pouvez tout de même découvrir à quoi la ville ressemble par ici.

Si vous recherchez une idée de lecture et que vous aimez, comme moi, adapter vos livres à l’endroit où vous vous trouvez, je vous conseille le roman « Noces de Sel » de Maxence Fermine, il vous plongera dans l’ambiance mystique, authentique et parfois tragique de la Camargue, de quoi avoir des frissons sur une terrasse de café à Aigues-Mortes.

2) Passer une nuit au Grau-du-Roi

C’est habituellement dans cette ville que nous logeons lors d’un séjour en Camargue. C’est là que j’ai admiré les plus beaux couchers de soleil de ma vie (à égalité avec les levers de soleil!) là d’où viennent LES MEILLEURES FOUGASSES à la fleur d’oranger (on en parle juste après!) et son petit port de pêche et l’un des plus mignons que je connaisse. L’ambiance y est conviviale, décontractée, populaire, vous vous y sentirez rapidement en vacances grâce aux parfums de churros, de paninis et à la joyeuse énergie s’échappant des rues. En fin d’après-midi, rendez-vous sur la jetée à coté du port pour observer les pécheurs rentrer, ils se font accompagner de mouettes (de Goélands, pour être précise!) et des rayons du soleil couchant : prenez votre appareil photo, vous ne le regretterez pas. Tôt le matin, sur ce même port, vous pourrez acheter le résultat de la pêche nocturne, difficile de faire plus frais et plus local ! Nous nous sommes régalés de pavés de thon que le poissonnier du port a préparé sous nos yeux, c’était un délice. Le Grau-du-Roi se trouve à un point stratégique entre Aigues-Mortes, la Tour Carbonnière, la Plage de l’Espiguette et les Saintes-Maries-de-la-Mer, c’est donc un incontournable de la Camargue, à ajouter sans aucun doute à votre séjour 🙂

3) Savourer la meilleure fougasse du monde

Et je pèse mes mots. Voilà plusieurs années maintenant que la découverte de cette petite pâtisserie, située dans une rue discrète du Grau-du-Roi m’emplit de joie (et de sucre). Leurs « fougasses d’Aigues-Mortes » sont une merveille, les meilleures que j’ai mangé de toute la région (et j’en prends à chaque fois qu’une boulangerie, qu’une pâtisserie, qu’un stand de marché en propose, c’est pour dire si je m’y connais!) . Fondantes, aérées, moelleuses, délicatement parfumées à la fleur d’oranger, c’est un vrai régal, qui ponctue chacun de mes petits-déjeuners sur place. Allez-y tôt le matin pour avoir une chance d’y goûter, elles partent vite !

Pâtisserie O Lingot : 30 rue de la poissonnerie, 30240, Le Grau du Roi (pas de numéro de téléphone disponible sur internet, mais vous les trouverez sur facebook)

Pas très photogénique… mais j’en ai l’eau à la bouche !

4) Se plonger dans l’histoire et les traditions des Saintes-Maries-de-la-Mer

D’après la tradition Catholique, Marie Salomé, Marie Jacobé, Marie Madeleine, Marthe et Sainte Sara seraient venues s’établir en Camargue, après avoir été contraintes à l’exil par les Romains. Elles seraient arrivées miraculeusement saines et sauves aux Saintes-Maries-de-la-Mer, après un périlleux voyage en barque et auraient ainsi donné le nom des « Saintes-Maries » à la ville. Si vous vous rendez dans la crypte de l’église Notre-Dame-de-la-Mer, vous découvrirez la statue fascinante de « Sara la Noire », que les visiteurs ne manquent pas d’effleurer de leurs mains en faisant des vœux. Sara la Noire est une sainte vénérée par la communauté de Gitans des Saintes-Maries, deux légendes racontent son histoire : la première dit qu’elle aurait été la servante des Maries, la deuxième qu’il s’agissait d’une femme noble, ayant reçu une vision de l’arrivée des Maries en Camargue, et les aurait sauvé d’un naufrage. Elle est célébrée chaque année, les 24 et 25 mai, lors d’un grand pèlerinage.  » Durant la semaine qui précède la procession, des veillées se succèdent dans la l’église de Notre-Dame-de-la-Mer, dont la crypte est embrasée de cierges et baigne dans une chaleur d’étuve. Les fidèles sont précédés des violons et des guitares. Chacun se doit de prier très fort, de clamer des invocations, de présenter ses enfants à bout de bras devant les statues. Outre les messages déposés dans la boite aux intentions, on y glisse des linges d’enfants ou des bijoux. Les femmes habillent Sara qui est alors revêtue d’une cinquantaine de robes différentes. De nombreux familles profitent de ce rassemblement pour faire baptiser leurs enfants, dans le sanctuaire camarguais » Source : wikipédia

Les gardians sont également mis à l’honneur dans cette ville. Un gardian est le gardien d’une manade camarguaise (d’un troupeau de taureaux ou de chevaux élevés en semi-liberté). Il s’agit communément d’un homme montant à cheval, muni d’un trident, vivant (traditionnellement) dans une cabane en roseaux, que vous pourrez d’ailleurs facilement apercevoir perdues dans les grandes étendues camarguaises. Ils sont présents en ville, lors des fêtes et des courses camarguaises qui ont fréquemment lieu dans les arènes.

5) S’offrir une escapade sauvage

La meilleure façon de ressentir l’atmosphère intense et authentique de la Camargue est de se perdre dans ses étendues de salicornes, de soudes, d’obiones ou de saladelles, espèces endémiques du territoire. Restez cependant sur les sentiers balisés, il s’agit pour la plupart d’espèces protégées, le Parc Naturel Régional de Camargue fait d’ailleurs un travail remarquable pour les conserver. Vous pourrez apercevoir des champs de taureaux, de chevaux, de flamants roses (et de moustiques!). La Camargue a l’avantage d’être une zone plate, il est donc facile et agréable de la découvrir à vélo (retrouvez les meilleurs itinéraires ici) ma balade préférée est celle autour de l’étang de Vaccarès, que je ne peux que vous conseiller, vous en aurez le souffle coupé !

Connaissiez-vous la Camargue ? Quelle est pour vous la meilleure manière de découvrir les lieux ?

Passez une belle journée, on se retrouve ici un peu plus tard dans la semaine 🙂

English version :

Discovering Camargue

There are a thousand of ways to discover Camargue. I used to go there frequently (I already spoke about it in this article), but I had the impression of rediscovering the place last weekend, when friends and I went there to observe the differents birds species there. It’s a theme that I would never have thought about of on my own, but leaded by Thomas, a friend who is passionate about Ornithology, we experienced the Camargue Regional Natural Park in all its splendor. Because Camargue is all about nature and big spaces : a raw, natural territory, offering immense expanses of marshes sheltering a very specific fauna and flora. Some wild places still give the impression of having never been explored and it is with happiness that nature lovers will get lost there. I could give you a detailed presentation of the birds species that Camargue shelters, but to be honest, I did not remember much (apart from the difference between a seagull and a gull …). Here is my own version of the best possible itinerary in Camargue, between gastronomy, beautiful landscapes and traditions!

  1. Discover the city of Aigues-Mortes, a particular book on hand !

A magnificent city surrounded by ramparts, opening its doors to immense Camargue marshes. This city, rich by its history, is full of charm, I love to stroll through its pretty cobbled streets and admire its terraces. We unfortunately didn’t have time to get there last weekend, but you can still see what the city looks like from here.

If you are looking for an idea of reading and that you like, like me, to adapt your books to the place where you are, I recommend the novel « Noces de Sel » by Maxence Fermine, it will immerse you in the mystical, authentic and sometimes tragic atmosphere of Camargue, enough to feel chills on a café terrace in Aigues-Mortes.

2. Have a night stay in the city of Grau-du-Roi

It is usually in this city that we stay during a Camargue trip. This is where I did admired the most beautiful sunsets of my life (on par with sunrises!) Where you can eat THE BEST FOUGASSES with orange blossom (let’s talk about it right after!) and its small fishing port is one of the cutest I know. The atmosphere is friendly, relaxed, popular, you will quickly feel on vacation thanks to the scents of churros, paninis and the joyous energy escaping from the streets. At the end of the afternoon, go to the jetty next to the port to watch the fishermen come in, they are accompanied by seagulls (gulls, to be precise!) And the rays of the setting sun: take your camera , you will not regret it. Early in the morning, on this same port, you can buy the result of the night fishing, difficult to get fresher and more local! We feasted on steaks of tuna that the port’s fishmonger prepared under our eyes, it was a delight. Le Grau-du-Roi is located at a strategic point between Aigues-Mortes, the Tour Carbonnière, Espiguette Beach and Les Saintes-Maries-de-la-Mer, it is therefore a must-see in the Camargue, that you definitely need to add to your stay 🙂

3) Taste the best Fougasse of the world

And I weigh my words. It’s been several years now that the discovery of this small pastry shop, located in a discreet street of Grau-du-Roi, has filled me with joy (and sugar). Their « Aigues-Mortes fougasses » are a marvel, the best I have eaten in the whole region (and I order them every time a bakery, a pastry shop, a market stand propose it, i’m a true expert!). Fondant, airy, soft, delicately scented with orange blossom, it’s a real treat, which punctuates each of my breakfasts on Camargue. Go early in the morning for a chance to taste them, they go quickly!

Pâtisserie O Lingot : 30 rue de la poissonnerie, 30240, Le Grau du Roi

4) Dive into the fascinating history and traditions of the city Les-Saintes-Maries-de-la-Mer

According to the Catholic tradition, Marie Salomé, Marie Jacobé, Marie Madeleine, Marthe and Sainte Sara would have come to settle in Camargue, after having been forced into exile by the Romans. They would have arrived miraculously safe in Les Saintes-Maries-de-la-Mer, after a perilous trip by boat and would thus have given the name of « Saintes-Maries » (Holy Marie) to the city. If you visit the crypt of Notre-Dame-de-la-Mer Church, you will discover the fascinating statue of « Sara the Black », which visitors do not fail to touch with their hands when making wishes. Sara the Black is a saint venerated by the community of Gypsies of Saintes-Maries, two legends tell her story: the first says that she would have been the servant of the Maries, the second that she was a noble woman, who received a vision of the arrival of the Maries in Camargue, and would have saved them from a shipwreck. Sara the Black is celebrated every year, on May 24 and 25, during a great pilgrimage. « During the week preceding the procession, vigils follow one another in the church of Notre-Dame-de-la-Mer, whose crypt is ablaze with candles and bathed in the heat of an oven. The faithful are preceded by violins and guitars. Everyone must pray very loudly, shout invocations, present their children at arm’s length in front of the statues. In addition to the messages left in the box with intentions, we slip children’s linens or jewelry. The women dress Sara who is then dressed in about fifty different dresses. Many families take advantage of this gathering to have their children baptized, in the Camargue sanctuary « Source: wikipedia

The Gardians are also honored in this city. A gardian is the guardian of a Camargue Manade ( a herd of bulls or horses raised in semi-freedom). It is usually a man riding a horse, equipped with a trident, living (traditionally) in a reed hut, which you can easily see lost in the great expanses of Camargue. They arealso present in town, to celebrate Camargue festivals and races which frequently take place in the arenas.

5) Treat yourself with a wild getaway !

The best way to feel the intense and authentic atmosphere of Camargue is to get lost in its expanses of salicornia, soda, obiones or saladella, endemic species of the territory. However, be carefull to stay on the marked trails, most of them are protected species, the Camargue Regional Natural Park does a remarkable job of conserving them. You can spot fields of bulls, horses, flamingos (and mosquitoes!). The Camargue has the advantage of being a flat area, so it is easy and pleasant to discover it by bike (find the best routes here) my favorite ride is the one around the lake of Vaccarès, which I really encourage you to try, it will take your breath away!

What about you, did you know the Camargue area ?

Have a great day and let’s meet here later this week 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s