Une part de Pissaladière

Des oignons, des anchois, de l’huile d’olive. Quand j’essaie de vanter les mérites gustatifs de la pissaladière à des personnes qui ne sont pas du coin, nombreuses sont celles qui me toisent d’un air sceptique. Quand j’étais étudiante, il m’arrivait souvent d’en commander à la boulangerie du coin à la pause de 10h, sous le regard médusé de mes camarades de classe. Bref, la pissaladière laisse rarement indifférent et fait partie, comme d’autres spécialités, des plats « que l’on aime, ou que l’on déteste ». Vous aurez compris du coté dans lequel je me trouve : il s’agit dans mon cas d’une réelle passion, de la recette la plus simple, rapide et délicieuse que je connaisse (à égalité avec l’anchoïade)

Pour cette recette, j’insiste sur le fait d’utiliser une pâte à tarte faite maison : je trouve les pâtes industrielle souvent trop fines et une bonne pâte à tarte épaisse viendra sublimer le mélange oignons/anchois. Vous pouvez retrouver la recette de ma pâte à tarte (celle de ma grand-mère en fait…) dans cet article.

dz

Passons aux choses sérieuses, la recette de la garniture :

  • Retirer la peau et couper environ 1kg d’oignons en rondelles, les plus fines possible. Les mettre à cuire dans une cocotte avec 5 bonnes cuillères à soupe d’huile d’olive, 3 cuillères à soupe d’eau et une mini pincée de sel. Couvrir et laisser cuire à feu doux 40 bonnes minutes.
  • Retirer le couvercle, laisser s’évaporer l’eau sans que les oignons ne brûlent !
  • Placer les oignons sur votre pâte, dans un moule à tarte. Garnir de filets d’anchois et d’olives noires, selon la quantité que vous souhaitez.
  • Mettre au four, à 210° pendant 25 à 30 minutes. La pissaladière se déguste généralement tiède ou froide, avec une salade, c’est la 8ème merveille du monde. Bon appétit 🙂

ne

Onions, anchovies, olive oil. When I try to explain the merits of pissaladière to people who are not local, many people look at me on a skeptical way. When I was a student, I would often order one at the local bakery by the 10 am break, under the stunned gaze of my classmates. Pissaladière rarely leaves you indifferent, you either like it or hate it. You will understand in which side I find myself: it is  for me a real passion, the simplest, quick and most delicious recipe that I know (along with anchoade)

For this recipe, I insist on using a homemade pie dough: I find industrial pasta often too thin and a good thick pie dough will enhance the onion / anchovy mixture. You can find the recipe for my pie dough (my grandmother’s actually …) in this article.

Back to business, here is the filling recipe:

  • Remove the skin and cut about 1kg of onions into rings, the finest possible. Cook them in a casserole dish with 5 good tablespoons of olive oil, 3 tablespoons of water and a mini pinch of salt. Cover and cook over low heat for a good 40 minutes.
  • Remove the cover, let the water evaporate without the onions burning!
  • Place the onions on your dough, in a pie pan. Garnish with anchovy fillets and black olives, as desired.
  • Put in the oven, at 210 ° for 25 to 30 minutes. The pissaladière is generally eaten warm or cold, with a salad, it is the 8th wonder of the world. Enjoy your meal 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s