La fin du confinement

La fin du confinement est officielle depuis quelques jours et malgré l’appréhension que j’avais du retour à la vie normale, je n’aurais pas pu mieux vivre cette période de transition.

ff

Le confinement, inutile de cacher qu’Adrien et moi l’avons bien vécu. Si on enlève la frustration de ne pas pouvoir être avec nos amis et notre famille, le ralentissement de la vie, l’augmentation des balades et des explorations du voisinage nous ont bien réussi. Nous avons cuisiné, appris de nouvelles recettes qui sont devenues depuis des grands classiques à la maison (la glace à la fraise, la soupe aux asperges, l’ail confit, les bricks chèvre/romarin…) (vous pouvez consulter la totalité des recettes du blog en cliquant sur le « recettes » dans le nuage de mots!). Nous avons imaginé le futur, rencontré nos voisins, partagé nos lectures, découvert qu’Adrien n’avait plus besoin d’aller chez le coiffeur maintenant qu’il fait confiance en mes propres talents (j’ai réussi à lui couper les cheveux de façon presque régulière avec une tondeuse à barbe!) bref, nous avons pris le temps de faire des choses simples, qui ont participé à notre bonheur pendant le confinement, et qui resteront désormais dans nos habitudes.

fefe

Hier, des amis sont venus à la maison et la joie de les retrouver était particulièrement intense. C’était l’une des premières interactions sociales physiques que j’avais depuis deux mois (en dehors d’Adrien et des commerçants du village) et je suis ravie d’avoir clôturé cette période de quarantaine avec eux. Nous avons passé la soirée à rire, manger des crêpes et du clafoutis aux cerises, faire des jeux de société, comme avant, mais avec la frénésie de vouloir rattraper le temps perdu. En se disant au revoir ce soir là, nous re-programmons vite de nouveaux moments pour se voir, plus tard dans la semaine, et puis la semaine suivante, et celle d’encore après…  comme pour tourner définitivement la page de la quarantaine et profiter enfin pleinement du printemps, du Luberon et de l’amitié.

Je n’oublierai jamais ces mois si particuliers de confinement, dans le petit village de Puget, avec Adrien. Ils auront pour toujours un goût de fraises, la couleur du coucher de soleil lors de nos balades tardives et l’odeur des Genets en fleurs entourant notre maison. Maintenant, je suis heureuse de retrouver la vraie vie, forte de tout ce que nous avons inconsciemment construit et fortifié pendant ces deux mois.

J’espère que cette période aura malgré tout apporté un peu de positif dans vos vies et surtout, que vous et vos proches êtes en bonne santé. Cette nouvelle page qui s’ouvre, c’est un peu comme si on venait de célébrer le premier jour de l’année, envisageons la de manière positive : tout est possible, tout est à construire !

Passez une bonne après-midi, on se retrouve dimanche 🙂

Un commentaire sur “La fin du confinement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s