La Provence sous la Pluie

Si vous vivez dans le Sud de la France, je ne vous apprendrai rien en notifiant la grisaille et la pluie qui s’abattent sur nous depuis quelques jours. Le mauvais temps a un impact direct sur mon moral : il me donne l’impression de ne plus avoir d’inspiration, d’imagination. C’est comme si les lourds nuages venaient recouvrir ma créativité : plus rien. Ces jours-ci, il s’en est fallu de peu pour que nous ne profitions pas de l’heure de balade quotidienne autorisée pendant le confinement. A quoi bon aller dehors, si il fait gris ? Souvent, c’est en fin de journée que nous réalisons qu’il serait tout de même bien de profiter de l’air frais, ne serait-ce qu’un peu. Et je dois dire que ce genre de décision hésitante n’est jamais regretté : la pluie exalte les parfums de la nature provençale, l’air frais est revigorant, les paysages semblent neufs sous cette couleur gris-bleu que nous ne voyons pas souvent.

C’est lors d’une de ces balades tardives qu’Adrien et moi avons fait de jolies découvertes dernièrement : la première, un champ entier de Cistes Cotonneux, cette grande fleur rose aux pétales fragiles dont les collines provençales débordent depuis quelques semaines. Nous les observons habituellement dispersées au pied des arbres, cachées dans l’herbe, mais nous ne les avions jamais vu remplir un champ entier, offrant de belles couleurs jaune et rose à perte de vue. J’ai hâte que le soleil revienne pour pouvoir les photographier sous un ciel bleu !

unnamed

La deuxième découverte, ou plutôt rencontre, a été avec Dominique, un monsieur que j’ai pris l’espace d’un instant pour le jardinier de la mystérieuse maison vide, à coté de chez nous. Dominique était entrain de tailler l’allée de la fameuse maison quand Adrien s’est présenté à lui (ce que je n’aurais jamais osé faire, étant un peu trop timide). Nous avons discuté avec lui quelques minutes pour découvrir qu’il est l’intendant de la maison voisine à « celle de nos rêves », un grand gîte perdu au milieu d’un champ d’oliviers. Pas de potins ni de secrets dévoilés au sujet de la maison mystérieuse donc, mais j’ai été heureuse de rencontrer un voisin (et espère bien qu’il finira pas confier deux ou trois secrets sur la fameuse maison!).

unneamed

J’espère qu’où que vous soyez, le mauvais temps ne vous impacte pas trop. Je sais qu’il me permettra de retrouver avec enthousiasme et excitation le soleil (demain matin, si tout va bien!) et ça suffit à me remonter le moral. On se retrouve dimanche, pour une vidéo un peu particulière : il y a quelques jours, je demandais via Instagram si vous aviez des questions au sujet de Marceletmoi, en les découvrant j’ai pensé qu’il serait bien d’y répondre en vidéo, alors rendez-vous dimanche soir pour découvrir toutes les réponses et prions pour qu’il fasse beau entre temps !

Passez une bonne soirée 🙂

 

Un commentaire sur “La Provence sous la Pluie

  1. Bonjour Emma,

    De très jolies photos et une très jolie ambiance que tu as décrite !
    C’est curieux comme nous réagissons différemment aux évènements, à l’environnement. Tu dis que la pluie et les lourds nuages ont un impact, plutôt négatif si j’ai bien compris, sur ton moral… Moi je trouve que la pluie est belle en Provence ; je l’apprécie d’autant plus qu’elle nous offre le contraste des jours de grand soleil, celui des couleurs et des odeurs.
    Et puis j’aime les ciels nuageux, pas pour les mêmes raisons que Georges Brassens (peut-être connais-tu la chanson « L’orage »). Les nuages donnent du volume au ciel et certains d’entre eux, les cumulus, sont une très probable promesse de beaux vols en planeur…
    Je vous embrasse tous les deux.
    Laurent

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s