De l’Ail et du Thym

J’avais prévu de parler de Thym dans cet article. Des idées de thèmes à aborder me chatouillent souvent l’esprit, surtout quand il s’agit de thèmes emblématiques de la Provence. Pourtant, en commençant à photographier des brins de thym, en cherchant une idée de recette avec laquelle les associer, je me suis instinctivement mise à penser à l’Ail, avec un grand A. De l’ail mariné au thym, en voilà une bonne idée ! Une recette strictement provençale donc, à en juger par les trois ingrédients qui la composent : de l’ail, du thym et de l’huile d’olive.

 

Je consomme une quantité relativement importante d’ail au quotidien : un héritage familial, la cuisine à l’ail a toujours été courante chez nous, du petit-déjeuner au dîner. Je me rappelle des petits-déjeuners de mon grand-père avant qu’il ne parte travailler dans ses champs : de grandes tartines de pain grillé, frottées à l’ail et arrosée d’huile d’olive. Je reproduis souvent ce petit-déjeuner aujourd’hui, sous le regard médusé d’Adrien qui ne comprend pas bien cette étrange habitude. Et puis, la merveilleuse sauce salade de mamé, parsemée de morceaux d’ail que j’essaie à chaque fois de récupérer à l’aide d’un bout de pain. C’est comme ça, il faut de l’ail à tous les repas, pressé, tranché, frotté, émincé, nous trouvons toujours un moyen de l’intégrer à nos recettes. Celle que je vous propose aujourd’hui est un succès sur tous les points : simple, rapide et délicieuse, elle vous fera sans doute faire une croix définitive sur les paquets de chips au moment de l’apéritif : de l’Ail mariné au Thym, à prononcer avec l’accent du sud, évidemment.

Alors voilà, prenez trois têtes d’ail, épluchez-en les gousses et mettez les dans un bocal hermétique avec un beau bouquet de thym, quelques feuilles de laurier, du poivre et de l’huile d’olive jusqu’au bord. C’est aussi simple que ça. Il faut ensuite mettre le bocal à l’abri de la lumière du soleil pendant 4 jours avant de pouvoir déguster les gousses, qui seront devenues tendres et moins fortes grâce à l’action de l’huile. Le mélange se conserve 2 mois, mais je ne me fais aucun soucis sur le fait que vous aurez tout dévoré d’ici là. Personnellement j’en mange à tous les repas et même entre les repas, c’est assez addictif mais il parait que l’ail est bon pour la santé, pourquoi s’en priver !

Je parlerai du thym une prochaine fois, parce-que j’ai de belles photos et quelques anecdotes à partager, en attendant passez une bonne soirée/journée, on se retrouve dimanche 🙂

 

Un commentaire sur “De l’Ail et du Thym

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s