Faire un vœux

J’ai bien failli manquer à mon engagement « d’un article par jour », mais cette nouvelle frénésie de publication me donne des ailes, alors nous y voilà, troisième jour de confinement. A vrai dire, la vie à la campagne rend les choses bien plus faciles, je réalise chaque jour la chance que nous avons. Peut-être ne pourrons nous bientôt plus sortir du tout, les balades dans les champ de fleurs sauvages me manqueront, surtout en ces premiers jours de printemps, mais j’imagine déjà la joie de les retrouver, une fois que tout sera terminé.

Ce matin, très tôt, je me suis une nouvelle fois rendue vers « la maison de nos rêves », celle qui n’est occupée que quelques jours par an. En m’avançant doucement, j’ai été surprise par un chevreuil, que ma présence a profondément surpris : nous nous sommes fixés quelques secondes, avant qu’il ne se mette à crier un son grave et puissant, résonnant dans toute la colline. J’ai été étonnée par la puissance de son cri, qui aurait pu alerter tout le voisinage, si les voisins avaient été là. Mais personne n’est là, et c’est tant mieux. En m’allongeant dans l’herbe, j’ai réalisé avec amusement que je profitais certainement plus de cet immense jardin que ses vrais propriétaires. Ce temps seule, dans la nature m’a également permis de résoudre un questionnement que j’avais depuis quelques jours : sur instagram, j’ai parlé du travail de la photographe Jamie Beck, dont les photos me font rêver. Une femme, se mettant en scène en Provence, de la nature, des jolis chapeaux… tout ce que j’aime, et que j’essaie de produire au quotidien. Seulement voilà : Jamie Beck est une vraie photographe. Elle dispose d’une réelle expertise, de vrai matériel, de bons logiciels, et peut de ce fait prétendre créer. Je n’ai rien de tout ça, ni formation, ni bon matériel, encore moins de bons logiciels et me suis ainsi questionné une fois de plus sur ces photos, ces vidéos, que je publie ici. Peut-on vraiment parler de « créativité » pour mon cas ? Mes photos et vidéos sont prises maladroitement avec mon portable, d’où je les retravaille car mon ordinateur ne fonctionne plus très bien. Je ne réfléchis par vraiment au bon équilibre des photos, ni à celui des vidéos. Pour être honnête, j’adorerai m’y connaître, avoir du talent en photographie, du bon matériel et de l’expérience, mais il s’avère que je n’ai rien de tout ça. Est-ce une raison pour ne plus rien publier ici, comme le suggérait une petite voix au fond de ma tête ? Doit-on se priver de rendre public ce que l’on aime parce-que nous n’avons pas un niveau d’expertise suffisant ? Doit on dénigrer ce que l’on fait, parce-que quelqu’un fait mieux ailleurs ? La réponse est non, et je suis heureuse d’en être finalement arrivée à cette conclusion. Non, car chaque production faite avec le cœur mérite son public. Si ce contenu peut apporter une brise de légèreté, de baume au cœur et de soleil dans la journée d’un seul lecteur, alors je serai comblée. Et je le suis, car je sais que mon papa lit tous mes articles 🙂

Passez une bonne soirée et n’oubliez pas de faire des vœux, en ce moment, j’en fais 8 par jour !

unnakmed

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s