L’ÉTÉ MARSEILLAIS

Hé salut !

La réalisation de cette vidéo a pris une éternité. Malgré mon envie de partager rapidement quelques astuces pour profiter de l’été marseillais, j’ai été confronté au problème du « je n’ai pas envie de trimballer mon appareil photo partout » et ai eu du mal à y consacrer du temps. J’ai définitivement laissé tomber smartphones et tout le tralala pour m’investir entièrement dans mes activités, sans penser à autre chose. Le fait de devoir filmer les instants cool de mon été marseillais impliquant de devoir être prête à dégainer mon appareil photo n’importe quand était donc un peu gênant. Je réfléchis à une solution pour la suite de mes vidéos, que j’aimerais naturelles et spontanées.

L’été marseillais a véritablement quelque chose de particulier. La vie se passe dehors, et si possible à Malmousque, sur un rocher. Un brouhaha nocturne remonte de ma rue jusqu’à ma fenêtre, m’empêchant gentiment de dormir et je crois que je ne m’en plains pas. A la coloc, une dizaine de ventilateurs tournent continuellement, et je découvre souvent des colocataires en slip en rentrant à l’appart. La vie est belle, insouciante, je me réveille le matin avec cette chanson, imaginant secrètement qu’elle a été écrite pour moi. J’aimerais avoir toujours 24 ans, pendant l’été marseillais.

Voici donc ma liste des 10 choses à faire absolument si vous passez l’été à Marseille :

  1. Une escapade aux îles du Frioul. L’archipel du Frioul est situé à environ 7km de Marseille. Un bateau navette qui se prend au Vieux-Port vous y amènera rapidement, avec un arrêt éventuel à l’île d’If, où se visite le château du même nom. Les îles du Frioul regorgent de petites criques, habitées par des gabians (de grosses mouettes pas sympatoches) où vous pourrez vous prendre pour Robinson Crusoé le temps d’un après-midi.
  2. Une soirée à la Plaine. À deux pas du quartier de Noailles, la Plaine est le lieu où se retrouvent les marseillais pour profiter des terrasses animées. On y trouve un millier de bars à l’ambiance joyeusement populaire, où vous pourrez commander une mauresque en écoutant les marseillais parler de foot, et c’est à peine cliché.
  3. Un match au Vélodrome. Je ne suis clairement pas une grande fan de foot, j’ai pourtant rapidement eu envie de découvrir le stade du Vélodrome dès mon arrivée à Marseille. Parce-que tout le monde en parle, le stade est un lieu incontournable où les matchs représentent bien l’ambiance de la ville. On crie, on chante, on critique l’arbitre sans trop savoir pourquoi, on se sent copains avec tous les supporters, même si on est du côté des polonais et qu’on a du mal à saisir les paroles de leurs chansons.
  4. Une partie de pétanque au Boulodrome. Marseille déborde sans surprise de terrains de pétanque. Mon préféré reste celui du Cours Julien, où sont organisés les soirs d’été des « apéros-pétanque ». Vous pourrez y commander un pastis à un euro, le temps de réfléchir à votre stratégie de jeu.
  5. Un concert sur le toit-terrasse de la Friche la Belle de Mai. Chaque vendredi et samedi soir, la Friche ouvre son immense toit-terrasse et fait danser les marseillais. C’est sans aucun doute mon lieu préféré pour admirer les couchers de soleil à Marseille. La lumière en début de soirée y est merveilleuse, mes colocs et moi adorons nous y retrouver pour fêter le début du week-end avec une vue particulièrement chouette sur la ville.
  6. Une assiette de Panisses dans le quartier du Panier. Qui sont des sortes de frites à la purée de pois chiche 100% made in Marseille. Passer des vacances ici, c’est avoir l’occasion de découvrir la gastronomie locale, évitez les restaurants du Vieux Port, mieux vaut arpenter les petites rues à la recherche d’un bon restaurant, et bonne nouvelle, c’est la saison de la bouillabaisse !
  7. Une visite insolite. J’ai récemment visité une usine de savon de Marseille et l’expérience vaut le détour. La savonnerie La Licorne située au Cours Julien propose plusieurs créneaux de visites gratuites dans la journée. Vous y découvrirez les secrets de fabrication du savon de Marseille, en éternuant sans interruption pendant les 30 minutes de visite à cause de la forte odeur de savon, ce qui a le mérite d’être marrant.
  8. Un plongeon à Malmousque. Ca devrait être le numéro 1, la première chose à faire en arrivant ici : prendre le bus 80 depuis le Vieux-Port, descendre à l’arrêt Endoume et rejoindre les rochers de Malmousque à pied. ET AVEC DE BONNES CHAUSSURES, parce-que les tongs à Malmousque, ça pardonne pas.
  9. Une balade dans le marché des Capucins. Pendant la coupe de l’Euro, je me rappelle avoir observé avec beaucoup de compassion un 4×4 allemand engagé par mégarde rue Longue des Capucins, en plein dans le marché. C’est, je crois, une erreur dont le conducteur se remémorera toute sa vie en tremblant. Parce que le marché des Capucins, c’est une fourmilière géante où l’on peine à se faufiler à pied, où il ne vaut mieux pas être agoraphobe pour acheter une salade. C’est malgré tout mon lieu marseillais préféré, le coeur de la ville, où partir à la recherche d’un kilo de carottes devient une balade poétique.
  10. Une séance de cinéma en plein air. Parce-qu’il fait bien trop beau pour s’enfermer, la ville propose jusqu’en septembre des projections de films Place du Refuge ou sur le toit-terrasse de la Friche. C’est gratuit, c’est convivial et vous pouvez même prendre votre assiette de panisses avec vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s